A vos agendas

Buchenwald et ses grandes figures

 

L’association Ciné Histoire a organisé à l'Auditorium de l'Hôtel de Ville de Paris, en septembre 2017, une journée sur le camp de Buchenwald et les grandes figures qui ont laissé leur nom après-guerre : trois prix Nobel (Léon Jouhaux, Elie Wiesel et Imre Kertesz) ; des hommes d’état comme Christian Pineau et Pierre Sudreau ; des hommes politiques comme David Rousset et Stéphane Hessel ; des administrateurs comme Julien Cain pour la Bibliothèque Nationale ;des scientifiques comme Alfred Balachowski  à l’Institut Pasteur et Bruno Bettelheim ; des artistes comme Boris Taslitsky et Leon Delarbre ; des écrivains comme Robert Antelme, Jorge Semprun ou Claude Bourdet.

 

L'Ourson de Fred

 Lecture et rencontre, organisées le dimanche 17 septembre 2017 au Théatre des Mathurins

 Fred a un meilleur ami : son petit ourson en peluche. Été comme hiver, de nuit ou de jour, ce fidèle compagnon en laine ne quitte pas le petit garçon. Quand la guerre frappe cruellement la Hollande, Fred et sa famille doivent s’enfuir pour éviter les rafles. Fred change plusieurs fois de cachettes, gardant pour seul compagnon fidèle son ourson, désormais son confident et son réconfort…

Lecture théâtrale de L’Ourson de Fred. D'après le texte d'Iris Argaman (Chandeigne, 2017)

Récitants : Irène Jacob et Jérôme Kircher / Musique: Francis Jacob.  Création images : Philippe Andrieux, d’après les illustrations originales de Avi Ofer.

Une rencontre avec l’auteure de L’Ourson de Fred, Iris Argaman, avec l’illustrateur Avi Ofer et les traducteurs Livia Parnes et Pierre-Emmanuel Dauzat a été organisée au Mémorial de la Shoah.

 

Journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l'Etat français

Cérémonie nationale en présence d'Emmanuel Macron, président de la République, le 16 juillet 2017

La date de cette commémoration correspond à la date anniversaire de la rafle du Vélodrome d'Hiver du 16 juillet 1942.

Journée nationale du souvenir de la déportation

À l’occasion de la Journée nationale du souvenir de la déportation, des cérémonies d’hommage aux Déportés ont été organisées le dimanche 30 avril 2017, par la Ville de Montreuil (93100).

- 9 h 30 Fleurissement des plaques du 50e anniversaire de la Libération, de Danielle Casanova et des enfants juifs de l’UGIF.
- 10 h Dévoilement de la plaque en hommage aux élèves de l’école élémentaire Marcelin Berthelot, raflés et déportés.
Chorale d’enfants et visite de l’exposition Enfants juifs à Paris, 1939 -1945; conçue par l'association L'enfant et la Shoah.
- 11 h Cérémonie au Monument à la Résistance.

Bernard Natan, le fantôme de la rue Francoeur

Bernard Natan, français d’origine roumaine, inaugure les studios de cinéma de Montmartre en 1927.

Quelques années plus tard, il prend la direction de la firme Pathé qu’il transforme en Pathé Natan. Toutes les activités de Pathé cinéma vont rejoindre la rue Francoeur et, très vite, il engage « la firme au coq » dans une vaste modernisation adaptant les studios et les salles au cinéma parlant.

Arrêté le 23 septembre 1942, il est déporté à Auschwitz deux jour plus tard par le convoi n° 37.

Le Jeudi 4 mai 2017 à 18h, a eu lieu la projection du film "Bernard Natan, le fantôme de la rue Francoeur", en avant-première, à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris, proposée par l’association Ciné Histoire, en présence du réalisateur Francis Gendron. 

Kit pédagogique

DSC 0005 150x116

La mallette
"L'enfant et la Shoah"

télécharger le kit

Livret pédagogique

lesenfantsontdesdroits

Les enfants ont des droits

télécharger le livretivret

L'enfant et la Shoah

enfantshoahcommentenparler
Comment en parler
à l'école ?

voir la vidéo

 

Newsletter

D'autres films sur :

YouTube logo full color